La gestion de la balance client et des encaissements est l’une des clés du succès

La gestion du compte client

Les retards de paiement représentent une transaction sur trois, le crédit commercial se monte à plus de 600 milliards d’euros soit quatre fois le financement des entreprises par les institutions financières.
Les impayés sont la cause du quart des défaillances d’entreprises, et chaque année en France, près de 2 % des 600 milliards de crédit commercial ne sont pas payés, ce qui représente une perte de 11,5 milliards d’euros

La balance client

Les factures de vente sont en général crées dans un logiciel de gestion commerciale. La date prévue de paiement doit être renseignée ou calculée en fonction des conditions de vente propres à chaque client.

La nécessité du suivi des encaissements

La crise, les difficultés de trésorerie qui s’accroissent, et les habitudes qui se répandent de ne payer qu’après une ou deux relances, nécessitent un suivi rigoureux et systématique des encaissements à bonne date.
Bien entendu, les problématiques de suivi peuvent être différentes selon le volume de factures émises, leur montant moyen, les types de clients et leur solvabilité vérifiée à priori ou non.

Comment assurer ce suivi

Le suivi des encaissements se décompose en plusieurs modules :

Les relances courriers

Ce module prévoit l’envoi de trois niveaux de relance par courrier simple, puis recommandé avec AR

Les relances téléphoniques

Elles ont pour avantage un contact direct avec le client ou son représentant, et donc un dialogue permettant dans la grande majorité des cas de trouver un accord sur le paiement, qui peut ensuite être confirmé par écrit. Les relances téléphoniques sont réalisées par la société ‘xxxx’ spécialistes du phoning, située à Madagascar.

Les injonctions de payer

Les injonctions de payer sont aisées à obtenir du tribunal. Elles peuvent être utilisées dans certains cas.

Le transfert à une société de recouvrement

Si les procédures précédentes restent sans succès, alors il faut passer au recouvrement forcé avec l’aide de la justice.